Technique de vapotage : qu’est-ce-que le hit ?

Le terme hit, on l’entend toujours lorsqu’on parle de vapotage. Ce mot est couramment utilisé par tous les vapoteurs, qu’ils soient grands ou encore débutants. Ce n’est pas étonnant, car le throat hit est étroitement lié à l’utilisation de la cigarette électronique. Plus précisément, ce vocable indique l’effet que provoquent certains composants de l’e-liquide. Cette expression désigne, également, la puissance qu’on cherche en vapotant.

Le terme hit, très connu pour les vapoteurs

En fait, le mot hit n’est pas nouveau dans le monde de la consommation de la cigarette, surtout pour celui de l’électronique. Tous les vapoteurs le connaissent parfaitement, même les novices. Ce vocable, les fumeurs des cigarettes classiques, eux aussi l’utilisent souvent. Notamment, quand ils parlent de la perception douce, que donnent les fumées d’une cigarette dans leur gorge. Dans le vapotage, l’expression throat hit, ou hit tout court, désigne deux choses, à la fois. D’une part, il indique le taux de la nicotine qu’on veut. D’autre part, ce terme désigne également la puissance recherchée. Tout dépend alors des circonstances et des vocables utilisés pour qualifier le sens de ce mot.

Le hit indique ce dont les vapoteurs ont besoin

Exactement comme avec les effets de la fumée des cigarettes traditionnelles, le terme hit désigne aussi ce qu’on veut ressentir dans la gorge. D’où l’usage de ce mot, pour parler de ce que les vapoteurs veulent ressentir. C’est assez complexe comme notion, mais tous les connaisseurs en sont conscients. Pourtant, en ce qui concerne de vapotage, il s’agit plutôt d’un besoin en nicotine. Tout simplement, car ce composant peut produire le même effet. Cet élément se trouve dans l’e-liquide, selon la nécessité qu’éprouve chaque consommateur. Tout vapoteur a ses propres exigences en hit. C’est pourquoi ils cherchent toujours à le satisfaire.

Le hit désigne la puissance de certains composants des e-liquides

Lors d’un vapotage, la nicotine n’est pas le seul élément provocateur de hit. Présent presque dans tous les e-liquides, le PG ou Propylène glycol constitue un autre. Plus actif, ce composant a également un effet particulièrement irritant. Plus sa présence dans l’e-liquide est élevée, plus le hit ressenti est plus fort. Dans ce cas, le hit ne peut indiquer que la puissance de cet entrant. Alors, il est conseillé de bien vérifier la quantité que représente cette composante. Car pour trouver le hit qu’il vous faut, vous devez éviter ceux qui peuvent provoquer des sensations trop puissantes pour vous.

Comment calculer ce que me coûtera ma vapoteuse à l’année ?
Les cigarettes électroniques sur internet sont-elles moins chères ?